Université FASEG, Bénin,

Université FASEG

Etude architecturale et paysagère pour la réhabilitation de l’ancienne usine de tabac British American Tobacco actuellement désaffectée, afin d’accueillir l’Université FASEG. Situé à Ouidah, à 40 km de Cotonou, le site est composé de plusieurs bâtiments qui seront réhabilités et surélevés pour accueillir de nouveaux usages, et complétés par de nouveaux bâtiments.

En savoir plus

    Université FASEG, Bénin, aerien

    Informations

    Type de projetRéhabilitation
    ProgrammeEquipement
    Maîtrise d’ouvrageMinistère de l’Enseignement
    ArchitectesArte Charpentier, Triumphus

    LieuOuidah
    Etudes2018-2019
    Surface20 000 m²
    Démarches environnementalesHQE

    En savoir plus

    20 000
    16 000 étudiants 8 amphithéâtres pouvant accueillir 500 à 1000 personnes, 1 bibliothèque de 4 000 m², 1 food court

    En savoir plus

    Cette usine est un marqueur fort de l’histoire de la ville. Les bâtiments réhabilités sont donc déjà identifiés par tous. Les conserver était un prérequis, d’autant qu’ils offraient des volumes adaptés au nouveau projet, ainsi qu’une économie financière grâce au réemploi des matériaux.

    Sylvain Van Rechem, architecte / Arte Charpentier

    Voir d’autres contenus :

    • Projet
    clichy boiseau atrium city

    Atrium City

    Clichy-la-Garenne, France, 2023

    • Projet
    Dijon Arsenal NTEA pers

    NTEA et Avenue 6

    Dijon, France, 2023

    • Projet
    Palaiseau, campus ecla, photo

    Campus ECLA

    Palaiseau, France, 2023

    • Projet
    image-principale danone

    Centre de Recherche et d’Innovation Danone

    Gif-sur-Yvette, France, 2022

    • Projet
    Marchés au Bénin,

    Marchés au Bénin

    Cotonou, Bénin, 2022

    • Projet
    Cortis, Paris, facade

    Cortis

    Paris, France, 2021

    Université FASEG Ouidah, Bénin - 2018-2019

    Concept

    Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Bénin souhaite implanter l’Université FASEG à Ouidah, à 40 km de Cotonou, sur le site de l’ancienne usine de tabac British American Tobacco.

    Actuellement désaffecté, le site est composé de plusieurs bâtiments qui seront réhabilités et surélevés pour accueillir de nouveaux usages nécessaires à l’Université : un bloc pédagogie étudiants, un bloc pédagogie enseignants, un bloc doctorale-master, un bloc administratif, et un centre de recherche.

    Ces bâtiments seront complétés par de nouvelles constructions à la volumétrie prismatique, qui permet de répondre aux caractéristiques des programmes les plus spécifiques :
    – 4 amphithéâtres pouvant accueillir 1000 personnes,
    – 4 amphithéâtres pouvant accueillir 500 personnes,
    – 1 bibliothèque de 4 000 m²,
    – 1 food court,
    – 1 infirmerie.

    L’espace entre les bâtiments existants et les nouvelles constructions est aménagé comme un jardin arboré. La végétation donne un horizon vert depuis les salles de classe.

    L’espace central est structuré par un réseau de promenades couvertes : les « synapses ». Comme une colonne vertébrale, elles lient les différentes entités du campus. Tantôt à l’abri des synapses, tantôt à l’ombre d’un arbre, tantôt sous une toiture « origami », l’aménagement paysager ouvre des espaces d’appropriation pour accueillir au mieux les nombreux étudiants du campus. Les placettes viennent rythmer le parcours des usagers au quotidien.

    Arbre d’ombre, arbre de senteurs, arbre à fruits… La mixité des essences offre une diversité de fonctions. L’utilisation de plusieurs strates créent des espaces différents : un mail pour les espaces circulés, de larges canopées pour les lieux de détente, un arbre remarquable pour amorcer un lieu de convivialité. Un jardin des senteurs marque chaque entrée principale de l’université. Un soin est apporté à la conservation de la végétation existante et de sujets remarquables qui sont intégrés à l’aménagement du projet.

    Afin d’éviter les inondations, des zones de stockage à ciel ouvert tamponnent les eaux pluviales et créent des jardins changeants, en fonction de la météo.

    Le projet de l’Université FASEG s’inscrit dans une démarche Haute Qualité Environnementale. Les bâtiments auront donc un éclairage et une ventilation naturels, sauf pour les amphithéâtres qui nécessitent un traitement acoustique spécifique. Les bâtiments existants sont valorisés par une intervention permettant de traiter la problématique bioclimatique et de changement d’usage. Les toitures existantes sont démontées et le volume du bâtiment est rehaussé de façon à créer un plancher intermédiaire. Un remplissage à claire-voie vient supporter une toiture « origami » qui répond aux besoins de ventilation tout en donnant une expression résolument contemporaine aux bâtiments réhabilités.

    Equipe

    Maîtrise d’ouvrage
    – Maître d’ouvrage : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
    – Maîtrise d’ouvrage déléguée : ACISE

    Maîtrise d’œuvre
    – Architecte mandataire : Arte Charpentier (Nalha Jajo-Legrand, Sylvain Van Rechem, Guillaume Delfesc)
    – Architecte partenaire : Agence Triumphus
    – Paysagiste : Arte Charpentier (Nathalie Leroy, Mathilde Charee)

    Spécificités de l’opération
    – Adresse de l’opération : Ouidah, Bénin
    – Surface : 20 000 m²

    Crédits images : DR Arte Charpentier Architectes

    Informations

    Type de projetRéhabilitation
    ProgrammeEquipement
    Maîtrise d’ouvrageMinistère de l’Enseignement
    ArchitectesArte Charpentier, Triumphus

    LieuOuidah
    Etudes2018-2019
    Surface20 000 m²
    Démarches environnementalesHQE

    Université FASEG

    Revivez les dernières actualités de l’agence