Floressence, Bobigny, façade

Floressence

Projet éco-responsable, Floressence réconcilie l’urbain et l’humain. Il se lit comme un ensemble interconnecté afin de répondre aux deux échelles de la ville : l’échelle urbaine côté avenue Paul Vaillant Couturier et l’échelle plus intime du quartier résidentiel côté Léo-Lagrange. Le dialogue avec le voisinage a permis d’adapter le projet à leurs attentes tout en créant pour les habitants des 101 logements un îlot vert, partagé, apaisé et agréable à vivre.

En savoir plus

    Floressence, Bobigny, façade

    Informations

    Type de projetConstruction neuve
    ProgrammeLogements
    Maîtrise d’ouvrageVinci Immobilier / CDC Habitat
    MissionsArchitecture, Paysage

    LieuBobigny
    Livraison2023
    Surface6 750m²
    Démarches environnementalesHQE, Biodiversity

    En savoir plus

    101
    logements 5 logements max. par palier 44 logements max. par copropriété 100% logements double orienté à partir du T3 100% logements avec balcons ou terrasse à partir du T2

    En savoir plus

    Ouvrir la discussion, travailler avec les habitants, s’engager dans une démarche éco-responsable, c’est un gage de réussite du projet.

    Vivian Cloez, architecte, responsable pôle Logement / Arte Charpentier

    Voir d’autres contenus :

    • Projet
    clichy boiseau atrium city

    Atrium City

    Clichy-la-Garenne, France, 2023

    • Projet
    Dijon Arsenal NTEA pers

    NTEA et Avenue 6

    Dijon, France, 2023

    • Projet
    Palaiseau, campus ecla, photo

    Campus ECLA

    Palaiseau, France, 2023

    • Projet
    image-principale danone

    Centre de Recherche et d’Innovation Danone

    Gif-sur-Yvette, France, 2022

    • Projet
    Marchés au Bénin,

    Marchés au Bénin

    Cotonou, Bénin, 2022

    • Projet
    Cortis, Paris, facade

    Cortis

    Paris, France, 2021

    Floressence Bobigny, France - 2015

    Concept

    L’ensemble immobilier Floressence est composé de 101 logements (dont 79 en accession libre et 22 en social). Situé dans un quartier en plein renouveau, le projet se lit comme un ensemble interconnecté afin de répondre aux deux échelles : une échelle urbaine côté Sud à proximité de la ligne de tramway, et une échelle plus intime côté Nord où l’on trouve des maisons pavillonnaires.

    De nombreuses surfaces extérieures constituent une véritable valeur ajoutée de bien-être pour les logements de demain. Pouvoir ouvrir les fenêtres et laisser entrer la lumière. Pouvoir se ressourcer avec la vue sur un arbre, une vue sur la végétation. Inventer des lieux de convivialité végétalisés avec de nouveaux usages au cœur de l’ilot.

    La composition des volumes et façades de Floressence répond à plusieurs objectifs volontairement affirmés :
    – la création de liens nouveaux avec la ville,
    – la lisibilité de l’accès à chaque entité,
    – la recherche d’urbanité et de convivialité,
    – la création de jardins et de terrasses aménagées.

    Pour cela, le projet a été conçu sous la forme de 4 bâtiments proposant une transition urbaine et architecturale. La volumétrie des bâtiments a été imaginée comme une décroissance afin d’assurer une transition morphologique douce.
    Un premier bâtiment, situé côté tramway, est en R+ 7 afin de marquer le front bâti et cohabite avec les bâtiments de grande hauteur à proximité. Il dispose de loggias permettant de protéger les habitants du bruit et de faciliter le confort d’été.
    Un deuxième bâtiment, situé au centre du terrain, est lui en R+ 5. Il a pour particularité de posséder des terrasses généreuses orientées vers l’Est. Enfin, les deux derniers bâtiments en R+3 viennent se rapprocher de l’échelle du tissu pavillonnaire.
    Le projet dispose aussi d’un niveau de sous-sol accueillant un parking et des locaux techniques.

    Le projet est composé de façades en brique de parement brune et d’enduit blanc et brun. Les cœurs de loggias, en claires-voies bois, de couleur naturelle, amènent un contraste avec la brique en façade.

    L’implantation des bâtiments et la répartition des jardins s’inscrit dans la continuité de la trame verte du quartier. Deux percées visuelles et végétales ont été aménagées entre les bâtiments, créant ainsi une zone de repos pour les habitants. Elles disposent d’un potager et d’un espace de jeux. Ces percées permettent de reconstruire des corridors écologiques qui vont assurer la continuité d’espaces plantés pour la circulation de la faune locale.

    Intégrer le végétal dans le bâtiment, c’est développer la notion de biophile, et créer des espaces extérieurs comme des extensions de l’espace de vie, des lieux de ressourcement au cœur d’une nature valorisée.

    Le cœur d’îlot  de Floressence est accessible aux habitants, agrémenté d’une serre, d’une placette conviviale et d’un potager partagé. Un chemin serpente entre les buttes herbeuses et l’ombre des arbres. La diversité végétale du jardin est valorisée par une signalétique pédagogique tout au long du parcours et près des bancs.

    Les jeux de topographie préservent l’intimité des logements. La stratégie végétale complète ce dispositif via une bande arbustive, filtre végétal entre la rue et le logement, composé d’arbustes en cépées et de vivaces. Le végétal prend part intégrante de la vie des habitants, sous forme de potagers, de jardins ou de terrasses, qui accueillent la biodiversité et où le mobilier est pensé pour s’installer au cœur de la végétation.

    Prendre en compte les usages, c’est se projeter dans les nouvelles façons de partager l’espace de vie, concevoir des habitations donnant accès à des lieux en plein air, lieux de rencontre propices au dialogue et à l’échange et de leur permettre de se rassembler dans le jardin pour des événements.
    Tous ces aménagements sont mis en valeur par une démarche Biodivercity engagée sur l’opération.
    Pensés comme des niches écologiques, les jardins et terrasses à différents niveaux accueillent des espèces indigènes pour favoriser le développement de l’avifaune et des pollinisateurs liés à ces milieux. Plusieurs refuges pour la faune seront installés dans ces espaces (nichoirs à oiseaux, hôtels à insectes).

    Equipe

    Maîtrise d’ouvrage
    – Maître d’ouvrage : Vinci Immobilier (accession) et CDC habitat (social)

    Maîtrise d’œuvre
    – Architecte mandataire : Arte Charpentier (Abbès Tahir, Vivian Cloez, Antoine soussan, Audrey Cyprien, Jean-Frédéric Loko)
    – Paysagiste : Arte Charpentier (Soizic Kenfort)
    BET :
    – Economie : ACIP
    – Géomètre : Marmagne
    – Fluide, Acoustique, Environnement : AB Environnement
    – Structure : Conception Service Consulting
    – Sécurité : QualiConsult
    – écologue : Etamine

    Spécificités de l’opération
    – Adresse de l’opération : 307, avenue Paul Vaillant Couturier – Bobigny 93000
    – Surface : 6 750 m²
    – Surfaces extérieures : 1 489 m²
    – Démarches environnementales : Certification NF Habitat HQE (3.2), Label Biodiversity, Label E3C1, RT2012-10%

    – Crédits images : Arte Charpentier

    – Crédits perspectives : Arka Studio

    Informations

    Type de projetConstruction neuve
    ProgrammeLogements
    Maîtrise d’ouvrageVinci Immobilier / CDC Habitat
    MissionsArchitecture, Paysage

    LieuBobigny
    Livraison2023
    Surface6 750m²
    Démarches environnementalesHQE, Biodiversity

    Floressence

    Revivez les dernières actualités de l’agence