Palaiseau, campus ecla, photo

Campus ECLA

Située sur le plateau de Saclay, le campus ECLA est une résidence étudiante dédiée au coliving. Conçu à l'origine comme un campus de bureaux, elle offre aujourd’hui 1100 logements et 3 000 m² d'espaces communs. Suite au succès de l’opération, une première extension de 140 logements a été livrée en 2021 et une nouvelle, de 639 logements et 1200 m² d’espaces communs, est en cours de chantier pour une livraison en juillet 2023.

En savoir plus

    Palaiseau, campus ecla, pers

    Informations

    Type de projetReconversion et Construction neuve
    ProgrammeRésidence étudiante
    Maîtrise d’ouvrageGrand M Group (OCEANIS)
    MissionsArchitecture, Architecture intérieure, Paysage

    LieuPalaiseau, France
    Livraison par tranche2018 / 2021 / 2023
    Surface70 000 m²
    Démarches environnementalesRT2012

    En savoir plus

    Conçu à l’origine pour accueillir un programme de bureaux, la trame du premier bâtiment a été adaptée et s’adapte parfaitement aux exigences d’une résidence de co-living.

    Jérôme Le Gall, architecte / Arte Charpentier

    961
    logements, livrés, adaptés pour 1300 résidents. 784 logements en chantier pour accueillir 865 résidents supplémentaires.
    3 000
    d’espaces communs , cuisine collaborative de 65 m², kiosque-bar-restaurant de 215 places, agora de 667 m², bibliothèque de 35 m², studio de musique de 15 m² pour la tranche 1

    La déambulation du rez-de-chaussée a été pensée comme une balade à travers un espace libéré, sans contrainte, offrant des zones complètement ouvertes et d’autres plus intimes.

    Clémence Rabin Le Gall / architecte d’intérieur

    20 500
    d’espaces paysagers

    Le sol existant, du sable limoneux de fontainebleau très drainant, a été conservé pour les plantations et l’apport de terre végétale exogène ; cela permet également de minimiser les rejets d’eau pluviale dans les réseaux de la ville.

    Pauline Rabin Le Gall, paysagiste

    ECLA campus est une façon de répondre aux besoins très spécifiques du plateau de Saclay qui concentre plus de 76 000 étudiants et 11 000 scientifiques et où le déficit de logements est criant.

    Jacques-Édouard Charret / président d'ECLA Campus et directeur général de Grand M Group

    Voir d’autres contenus :

    • Projet

    Campus Dassault Systèmes

    Vélizy-Villacoublay, France, 2015

    • Projet
    image-principale danone

    Centre de Recherche et d’Innovation Danone

    Gif-sur-Yvette, France, 2022

    • Projet
    Ecole Ducasse – Paris Campus, Meudon, parvis

    Ecole Ducasse – Paris Campus

    Meudon-la-Forêt, France, 2020

    • Projet
    tony parker adequat academy, lyon, basketball

    Tony Parker Adequat Academy

    Lyon, France, 2019

    • Projet

    Tribeca – La Chapelle

    Paris, France, 2020

    • Projet
    Cortis, Paris, facade

    Cortis

    Paris, France, 2021

    • Projet
    185 avenue Charles de Gaulle, Neuilly, photo

    Le 185 avenue Charles de Gaulle

    Neuilly-sur-Seine, France, 2021

    Campus ECLA Palaiseau, France - 2023

    Concept

    Conçu à l’origine pour accueillir des bureaux, le projet évolue en campus avec l’arrivée d’Océanis dans l’opération. La décision est prise d’installer dans la première partie de l’ensemble à bâtir, une résidence dédiée au coliving, le futur Campus Ecla.

    Pour la tranche 1, Arte Charpentier a ainsi su adapter la trame de bureaux et en révéler le potentiel pour apporter des solutions efficaces aux spécificités d’une résidence en coliving. Les logements bénéficient ainsi d’une hauteur sous-plafond bien plus généreuse que celle en usage, certains sont d’ailleurs en duplex. De nouvelles fonctionnalités ont été trouvées pour les espaces aveugles « résiduels » disséminés dans les étages. Ils deviennent des circulations, ou bien sont utilisés pour accueillir des cinebox et des salles de réunion. Le rez-de-chaussée, constitué d’une structure béton poteaux-poutres, espace complètement libre d’environ 3 000 m², répond aux exigences du coliving et accueille ainsi une offre de services multiples.

    A travers son écriture architecturale, le premier bâtiment du Campus Ecla, par sa densité, se révèle fédérateur et efficient.

    Aujourd’hui, le succès de cette résidence de nouveau type, avec un taux de remplissage de 96%, a déterminé la destination d’usage de la deuxième et de la troisième tranche de ce projet immobilier, aussi sacrifiées aux bureaux pour accueillir « le Nuage », 140 logements allant du studio au T2 ; et « ECLA 2 », qui accueillera 639 logements allant du T1 au T3.

    A terme, ce seront 1740 logements et 70 000 m² dédiés au coliving, un modèle de vivre ensemble nouveau en France, qui séduit tant les jeunes français (actifs ou étudiants), que les étrangers venus pour un temps en France.

    Le bâtiment « NUAGE» construit en tranche 2, se démarque des autres par sa forme en proue et sa façade blanche épurée. Placé au centre du parvis, il dessine la charnière entre les différentes opérations du site.

    Les trois bâtiments de la tranche 3, ECLA 2, sont implantés perpendiculairement au parvis central et  séparés par des « failles paysagères » ouvertes sur l’environnement du site. Ils s’élèvent sur une hauteur maximale de 9 étages, avec les 2 derniers niveaux en attique et des terrasses accessibles en toiture. Un logement sur deux y possède un balcon sur les façades Nord et Sud et des balcons filants desservent les logements sur les façades Est et Ouest. Comme pour la tranche 1, le rez-de-chaussée abrite les espaces de vie et les services de la résidence étudiante : une cuisine collaborative, une laverie, un space working, un fitness, des colis box, tous desservis par un hall commun ouvert sur une « faille paysagère » et accessible depuis la galerie couverte qui dessert les entrées.

    La composition des façades des nouveaux bâtiments reprend le jeu de décalage entre pleins et vides d’un niveau à l’autre en écho au traitement des façades de la tranche une et deux.

    Les matériaux et coloris de façade, des blancs aux gris chauds apportent une harmonie entre les bâtiments et font dialoguer les différentes entités du Campus dans un souci de cohérence d’ensemble.

    Le rapport à la lumière naturelle et aux espaces extérieurs a été un enjeu majeur du projet durant toute la phase de conception pour offrir aux étudiants un cadre de vie de qualité, ouvert sur son environnement et sur les aménagements paysagers. Ils peuvent ainsi vivre et travailler dans des espaces riches et variés, à l’intérieur comme à l’extérieur, favorisant la convivialité et les échanges.

     

    ARCHITECTURE INTERIEURE
    Au rez-de-chaussée du premier immeuble du campus, les différents « lieux de vie » du Campus Ecla sont articulés sur une surface de 3 000 m² : un accueil généreux, des espaces de détente et de jeux, la restauration, le coworking, la bibliothèque, le studio de musique, l’agora (lieu de rencontre des résidents), la cuisine collaborative, une grande laverie, etc.

    Pour l’aménagement du socle, l’équipe s’est inspirée de la manière d’appréhender l’espace propre aux paysagistes, selon un dessin souple et fluide. La déambulation du rez-de-chaussée a donc été pensée comme une balade à travers un espace libéré, sans contrainte, offrant des zones complètement ouvertes et d’autres plus intimes. Les îlots marquent les fonctions des lieux sans être des barrières.

    Le mobilier du campus ECLA a été disposé pour créer des repères dans ce vaste lieu polyvalent. Dialoguant entre les différentes zones, le choix du mobilier est varié pour assurer un résultat dynamique, mais présente une polychromie douce avec l’utilisation des matières chaleureuses et naturelles (cuir, tissu, bois…).  Le design des espaces communs et la programmation évènementielle sont destinés à favoriser les rencontres entre les résidents et à les fédérer autour d’une communauté.

     

     

    PAYSAGE
    Le projet de paysage d’articule autour du parvis central et des « failles paysagères » ou la forte présence végétale invite les résidents à profiter des espaces extérieurs pour se retrouver, travailler connectés ou se détendre.

    Les  espaces plantés du projet, et en particulier dans le parking et le parvis boisés, sont conçus pour collecter et renforcer l’infiltration des eaux pluviales sur le site. Le sol existant, du sable limoneux de fontainebleau très drainant, a été conservé pour les plantations et l’apport de terre végétale exogène ; cela permet également de minimiser les rejets d’eau pluviale dans les réseaux de la ville.

    Dans la même démarche les plantations sont inspirées des paysages observés dans les espaces naturels de sols sableux et mésophiles homologues à ceux du site.

    Les ambiances forestières créées, correspondent à différentes étapes de colonisation du milieu par les plantes. Elles forment une alternance de milieux dits « ouverts » (prairies et landes) et de milieux dits « fermés » (bosquets et boisements) et composent un paysage évolutif et autonome, qui par son adaptation aux conditions de sol nécessite peu d’interventions d’entretien tout en offrant une grande variété d’ambiances et de couverts végétaux.

    Equipe

    EQUIPE TRANCHE 1 et 2

    Maîtrise d’ouvrage
    – Maître d’ouvrage : Grand M Group

    Maîtrise d’œuvre
    – Architecte mandataire : Arte Charpentier (Jérôme Le Gall, Vincent Gouget)
    – Architectes d’intérieur (espaces communs, circulations) : Arte Charpentier (Edith Richard, Clémence Rabin Le Gall)
    – Paysage : Arte Charpentier (Nathalie Leroy, Julien Blanquet)

    BET
    – Fluides : ELITHIS Ingénierie
    – Efficience énergétique : ELITHIS BENEFICIENCE
    – Bureau de contrôle : SOCOTEC
    – Entreprise générale (bâtiment) : Floriot
    – Entreprise générale (espaces RDC) : Réponse avec la société Contract pour le lot d’agencement

     

    EQUIPE TRANCHE 3

    Maîtrise d’ouvrage
    – Maître d’ouvrage : SAS ECLA DEVELOPPEMENT représenté par OCEANIS
    – Maitre d’œuvre d’exécution : IMOGIS

    Maîtrise d’œuvre
    – Architecte : Arte Charpentier (Jérôme Le Gall, Sylvie Levallois, Sylvain Poilprez, Souhil Mélizi)
    – Paysage : Arte Charpentier (Pauline Rabin Le Gall, Silvia Pucci)
    – Architecture intérieure : Arte Charpentier (Edith Richard, Clémence Rabin Le Gall)

    BET
    – Structure : ANDRE VERDIER
    – Fluides : GESYS
    – Façades : JOSEPH INGENIERIE
    – Acoustique : CDB ACOUSTIQUE
    – VRD : SPMO
    – Bureau de contrôle : SOCOTEC
    – Entreprise générale (bâtiment) : SPIE OUTAREX

    Spécificités de l’opération
    – Adresse de l’opération : 12-16 rue Émile Baudot, 2-8 rue Henri Barbusse 91120 Palaiseau
    – Démarches environnementales : Performance énergétique RT2012

    – Date de livraison :
    Phase 1 : 2018
    Phase 2 : 2021
    Phase 3 : 2023

    – Surface de plancher :
    Phase 1 : 37 500 m²
    Phase 2 : 4 500 m²
    Phase 3 : 23 000 m²

    Crédits photos et images : Boegly+Grazia, Arte Charpentier

    Informations

    Type de projetReconversion et Construction neuve
    ProgrammeRésidence étudiante
    Maîtrise d’ouvrageGrand M Group (OCEANIS)
    MissionsArchitecture, Architecture intérieure, Paysage

    LieuPalaiseau, France
    Livraison par tranche2018 / 2021 / 2023
    Surface70 000 m²
    Démarches environnementalesRT2012

    Campus ECLA

    Revivez les dernières actualités de l’agence